Navigation Menu+

Les avantages du parquet en bois massif

Parquets en bois massif

Aujourd’hui, différents types de revêtements de sol font concurrence au classique parquet massif. Il s’agit des PVC, des vinyles, mais aussi des parquets stratifiés ou contrecollés. Pour autant, les parquets massifs conservent d’incontournables atouts qui justifient pleinement l’investissement.

Un revêtement de sol noble et durable

Le grand classique parmi les parquets massifs est évidemment le parquet en chêne. Matière noble, élégante et d’une remarquable durabilité, le chêne est un revêtement de sol écologique, quand on le choisi issu de forêts durablement gérées, comme celles dont proviennent les parquets de l’entreprise Parquets Protat.

Fabriqués en France, ces parquets sont très sains et contribuent à réguler l’hygrométrie des pièces. Mais il existe d’autres essences de bois permettant de réaliser des parquets massifs : il s’agit par exemple de l’érable, du teck, du wengé, du châtaignier ou encore du frêne. Il faut savoir que le design des lames de parquet massif ainsi que les teintes proposées se sont largement diversifiés, permettant aujourd’hui d’envisager la pose de ce type de revêtement de sol aussi bien dans des intérieurs classiques que dans des pièces de conception plus contemporaines.

Parquetschambre-2

Un produit facile à entretenir

Bien que la plupart des parquets en France sont soit vernis, soit huilés, certains d’entre-eux sont encore cirés. Chaque type de parquet nécessite un entretien particulier, voici nos conseils :

  • Le parquet huilé : Il demande que très peu d’entretien. Idéalement après l’avoir dépoussiéré et nettoyé à la serpillière, il faut, tous les 6 mois le laver au savon noir (à diluer dans l’eau) afin d’éliminer efficacement toutes les tâches du quotidien. Toutefois si la tâche est vraiment tenace, un léger ponçage pourrait s’avérer utile.
  • Le parquet ciré : Comme dans notre précédent conseil, il faut avant tout le dépoussiérer, idéalement avec un balai pour éviter les marques des aspirateurs. En ce qui concerne le passage de la serpillière, faites bien attention à humidifier que légèrement celle-ci. En effet, l’eau provoque des taches sur ce type de parquet.

Nous vous conseillons également, tous les 6 mois de cirer ce parquet, afin de l’entretenir efficacement. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une brosse avant de le lustrer avec une peau de mouton ou un chiffon de laine.

  • Le parquet vitrifié : Comme pour le parquet huilé, il demande que très peu d’entretien quotidien. Cependant, pour l’entretenir sur la durée, il faut penser, idéalement une fois par an à appliquer un rénovateur métallisant. Ce produit, appliqué via une serpillière ou un balai éponge, en deux couches, permettra de prolonger la durée de vie de votre vernis vitrificateur.

Related Post

Si vous aimez, partagez:Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.