Navigation Menu+

Comment bien choisir sa carotteuse ?

Utiliser une carotteuse.Vous avez besoin de percer des trous dans des matières telles que le béton ou faire un prélèvement de matière dans de la roche ? Pour cela, il vous faudra utiliser une carotteuse. Petite présentation.

Une carotteuse ? Késako ?

Une carotteuse est une sorte de perceuse permettant de faire des trous de gros diamètre, et permet également le prélèvement de matière à l’aide de la couronne. La couronne est le cylindre creux qui va venir se mettre au bout de la carotteuse et qui va permettre le prélèvement de la matière en question, le tout sous forme de carotte. Utilisée pour diverses tâches, elle permet de percer aussi bien dans du béton, que dans du bitume. 

Utilisée pour faire des ouvertures, elle permettra de faire passer des gaines électriques, pour le raccordement des compteurs ou pour l’installation d’une climatisation, ainsi que le scellement des boîtiers électriques. Utilisée dans des travaux plus conséquents, elle pourra être utile pour créer des passages de conduite de canalisations. Utilisée à des fins scientifiques, elle permettra de faire un prélèvement de matière à des fins d’analyse.

Quels sont les différents types de carotteuse ?

3 types existent :

La carotteuse sur bâti, où l’outil est sur un bâti (une armature métallique) qui permet une grande facilité et une précision de travail. Attention toutefois, car le bâti doit être impérativement fixé, que ce soit par ventouses, ou par chevillage, pour une question de sécurité.

La carotteuse portative, privilégiée pour les petites ouvertures ou les petits forages.

La carotteuse pour tranchées, grandement utilisée dans le BTP, pour les travaux d’assainissements, de repiquage, entre autres. À noter : cette carotteuse est la seule à posséder un moteur thermique.

Pour chaque type, il existe des carotteuses à sec ou à eau. Les carotteuses à sec sont plus utilisées en intérieur, à condition de les utilisées couplées avec un aspirateur. Les carotteuses à eau sont régulièrement utilisées pour les gros travaux, car l’utilisation de l’eau permet un refroidissement de tout frottement, et élimine de fait la poussière.

Quelles sont les précautions à prendre pour s’en servir ?

Tout dépend de ce que vous voulez faire, mais il existe une règle qui est la même pour toute utilisation : utilisez des lunettes de protection, des gants et des écouteurs ou des bouchons d’oreilles pour préserver votre audition. La fixation de la machine doit se faire absolument sur une surface stable.

Pour la carotteuse sur bâti, il vous faudra veiller à ce qu’elle soit bien fixée. En effet, utilisée pour les gros travaux, elle exerce une forte pression de forage et pourrait s’avérer être dangereuse si elle n’est pas bien arrimée.

Pour la carotteuse portative, veillez à bien avoir vos lunettes de protection, car vous pourriez très facilement recevoir des éclats dans les yeux. Un système anti-ripage offrira à la machine une stabilité pour forer de manière rectiligne. Toutefois, il est fortement déconseillé de l’utiliser pour des diamètres supérieurs à 80 mm. Pour la carotteuse de tranchées, elle se doit d’être fixée avec des systèmes de piquets.

Related Post

Si vous aimez, partagez:Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.