Navigation Menu+

Comment choisir un boulon ?

boulon

Le boulon fait partie des pièces de quincaillerie les plus utilisées. Constitué d’une tige filetée et d’un écrou, parfois même d’une rondelle, cet accessoire rigide et démontable permet de fixer deux éléments entre eux et d’assurer la stabilité de la vis, en particulier en cas de vibrations ou de chocs. Mais comment bien choisir son boulon ? Face aux nombreux modèles proposés par les boutiques de boulonnerie, certains critères doivent être pris en compte pour faire votre sélection.

La sécurité avant tout

Votre choix de boulon joue directement sur la stabilité de l’ouvrage ainsi que votre sécurité. Son rôle est en effet de garder serrées deux pièces et de maintenir une construction en place. C’est pourquoi il est important de vérifier si les boulons respectent bien les normes en vigueur. Les boutiques de boulonnerie françaises devront notamment inscrire la mention “NF” sur l’emballage, ce qui signifie que les normes du pays sont respectées. Il existe aussi la mention “EN” pour les règles européennes ainsi que la mention “ISO” pour l’international.

La tête du boulon : un choix esthétique et pratique

Autre élément qui vous permettra de sélectionner votre pièce de boulonnerie : la forme de sa tête. Celle-ci joue non seulement sur l’esthétisme de votre ouvrage (la tête est apparente), mais aussi sur la facilité avec laquelle vous pourrez serrer l’écrou. En fonction de vos outils à disposition, vous pourrez ainsi choisir une tête :

  • fraisée ;
  • cylindrique ;
  • hexagonale ;
  • carrée ;
  • six pans creux.

Pas, dimensions et matériaux

Dans votre choix de boulon, les dimensions sont importantes à prendre en compte. Le diamètre variera en fonction de la pièce à percer. Il faut également savoir que plus une tige filetée est longue et large, plus elle a de chance de résister à l’arrachement. Le pas, autrement dit l’écart entre deux sommets du filetage, est également à prendre en considération. Enfin, la matière joue sur la durabilité du serrage et sur la résistance à la corrosion. L’acier est le matériau le plus costaud, mais selon l’exposition de la construction, vous pourrez également opter pour un boulon zingué ou bichromaté.

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

languesenfete.fr | Mag Auto Moto | Navi mag