Navigation Menu+

Assurez la protection de votre piscine

Sécurité de la piscine : ce que dit la loi

Depuis une directive de 2004, toute personne possédant une piscine privée de plein air totalement ou partiellement enterrée doit installer un système pour assurer la sécurité de la piscine en question. Le but est, principalement, de limiter les risques de noyade, surtout chez les jeunes enfants. La noyade est la deuxième cause d’accident de la vie courante en France, avec plus de 1.000 cas par an, dont la moitié entraînent un décès. Souvent, il s’agit d’enfants de moins 6 ans. Le non respect de l’obligation d’équiper votre piscine d’un dispositif de sécurité vous expose à une amende pouvant monter jusqu’à 45 000€. Pensez-y donc, même si vous n’avez pas d’enfant ! Ces consignes ne s’appliquent toutefois pas aux modèles gonflables et démontables.

Pour en savoir plus sur la loi de protection des piscines privées, rendez-vous sur : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1722.xhtml

Alarmes, barrières, bâches ou abris pour piscine, à vous de voir !

Si vous êtes concerné par la loi, vous devez installer au moins un de ces quatre systèmes :

– Une alarme : c’est le système le plus économique et facile à installer, mais pas forcément le plus sécurisant ou le plus pratique.

– Une barrière de protection : pas très esthétique, elle reste simple d’usage et permet de limiter les passages de vos animaux de compagnie également.

– Une bâche ou couverture de sécurité permettant de résister au franchissement du bassin par un enfant ou un adulte. Un peu plus cher, ce système est 3 en 1 puisqu’il protège aussi votre piscine contre les saletés et conserve la chaleur de l’eau.

 Un abri de piscine (type véranda). Cette solution est la plus chère et nécessite des travaux, mais elle permet de profiter d’un espace clos, protégé et chauffé pour vous baigner toute l’année !

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.