Navigation Menu+

Tout savoir sur la motorisation des portails coulissants

Les motorisations de portail coulissant se distinguent des autres types de motorisations pour portail par la présence de crémaillères qui servent de rails et s’adaptent au système de coulissement du portail. Leur choix doit répondre à plusieurs critères tels que l’usage et le mode d’alimentation.

Quel usage ?

De façon générale, la motorisation portail coulissant est destinée à deux types de portails : d’une part, ceux qui équipent les bâtiments résidentiels et d’autre part, ceux qui équipent les bâtiments industriels ou collectifs. On considère que l’utilisation qu’on peut faire d’un dispositif lorsqu’il est à usage résidentiel est beaucoup moins intensive que lorsqu’il s’agit de portails de bâtiments industriels ou collectifs.

C’est donc à juste titre que la motorisation d’un portail coulissant à usage industriel ou collectif devra être beaucoup plus robuste afin de tenir dans le temps sans être endommagé. Pour cela, il faudra adapter le dispositif à la taille et au poids de votre portail ou de vos vantaux et le moins qu’on puisse dire, c’est que la gamme de choix en la matière est très éparse.

Les différents modèles de motorisation de portail coulissant

Chaque motorisation présente des spécificités. La taille (longueur et largeur), le poids et la couleur de l’automate varient en fonction des modèles. Le motoréducteur n’est pas forcément le même, il en va de même pour le récepteur embrochable. La charge supportée, la vitesse d’ouverture et de fermeture seront également différentes. La transmission est également une donnée qui change en fonction des modèles. Certaines permettent de réduire le bruit, par exemple. Il existe également différentes fixations qui permettent l’installation. Pour les portails les plus légers, un engrenage en nylon peut être plus facile à entretenir.

La motorisation est généralement présentée sous forme de kit. Le kit ne comprendra pas les mêmes composants en fonction des modèles. Par exemple, certains kits peuvent être équipés de batterie de secours, très utile en cas de panne, tandis que d’autres n’en seront pas pourvus. Cependant, en cas de coupure de courant ou autres problèmes, les moteurs sont équipés d’un mode de débrayage. Le portail peut alors être commandé manuellement.

Quel mode d’alimentation ?

Couramment, les portails coulissants sont alimentés par le réseau électrique. On leur adapte donc une motorisation pour portail coulissant qui fonctionne suivant ce mode d’alimentation. Elle est alors raccordée au réseau électrique général pour fonctionner. Le voltage étant faible, la consommation énergétique est totalement dérisoire. Malheureusement, en cas de panne d’électricité, il devient impossible d’utiliser votre motorisation, à moins que vous ne disposiez d’une batterie de secours.

Aujourd’hui, il existe, outre la motorisation électrique, des motorisations de portail qui fonctionnent à l’énergie solaire. Dans ce cas, un mini-panneau solaire, installé près du portail, emmagasine de l’énergie solaire qu’il transforme en énergie électrique. Celle-ci est ensuite redistribuée à la motorisation du portail coulissant chaque fois qu’elle est sollicitée. Grâce à ce mode d’alimentation vous êtes totalement indépendant de l’énergie électrique et vous réalisez des économies, en plus du caractère écologique de votre dispositif.

Les options des motorisations de portails coulissants

Une motorisation peut inclure diverses options. Elles seront plus ou moins utiles en fonction de l’utilisation faite du portail par les usagers. Par exemple, il peut y avoir la fonction « ouverture partielle » du portail. Ce qui permet uniquement aux piétons ou aux deux roues de passer.

Le réglage de la vitesse d’ouverture peut également être une option pertinente pour certains usagers.

Le mode économie d’énergie permet aux propriétaires de réaliser un gain non négligeable et de faire un geste pour l’environnement en même temps.

Comment choisir votre motorisation de portail coulissant ?

Maintenant que nous avons vu toutes les caractéristiques des motorisations, passons au choix. Que faut-il prendre en compte pour choisir le bon équipement ? Avant toute chose, il va falloir tenir compte de la compatibilité de votre entrée avec l’équipement. La première étape va être de mesurer cette entrée. Ensuite, vous définirez quelle est la fréquence d’utilisation du portail et qui l’utilise. Comme vu au début de l’article, il ne faudra pas le même équipement si l’entrée est utilisée une fois par jour par une voiture, ou si des camions passent plusieurs fois par jour par le dispositif. Ensuite il faudra estimer les travaux à faire et leur montant. Ceux-ci doivent s’adapter à votre budget. Au final, il faudra jongler entre toutes ces caractéristiques pour faire votre choix, et surtout le bon choix.

Comment installer la motorisation de son portail ?

Chaque kit comprend les éléments indispensables à l’installation de cet équipement. Il est possible de réaliser l’installation seul. Cela permet de réaliser quelques économies et parfois de gagner du temps, dans l’hypothèse que les travaux soient réalisés par un bricoleur dans l’âme et expérimenté. Ces travaux demandent de mettre en place un système électrique, mieux vaut ne pas s’y aventurer lorsque l’on ne connait pas le métier et lorsque l’on n’a jamais bricolé de sa vie. Des professionnels peuvent réaliser la pose du moteur et du portail.

Si vous aimez, partagez:Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Redpop.fr | Arobase | Guide d'achat du web