Navigation Menu+

Zoom sur le grillage à mouton

Installez vous-même votre grillage à moutons.

À la fois résistant, facile à poser et fiable, le grillage à mouton permet de délimiter et de sécuriser toutes sortes d’enclos d’élevage. Il fait d’ailleurs partie des solutions privilégiées pour toutes les personnes en quête d’un grillage pour leur enclos à animaux et notamment pour les moutons. Découvrez quelles sont ses caractéristiques et comment installer une clôture avec ce type de grillage.

Quelles sont les particularités du grillage à mouton ?

Le grillage à mouton, également connu sous le nom de grillage noué, grillage à poule ou encore grillage ursus, est essentiellement destiné à clôturer les prairies et les enclos d’élevage de chèvres, de moutons, de poules, de vaches ou encore de chevaux. Il est fréquemment utilisé pour délimiter de grands espaces en élevage ovin ou encore sur les chantiers.

La particularité du grillage mouton vient de ses mailles rectangulaires nouées et dégressives. En effet, l’espacement des fils horizontaux diminuent progressivement du haut vers le bas afin d’éviter que les petits animaux ne puissent passer. Réalisé en acier galvanisé, le grillage à mouton offre une excellente résistance dans le temps puisqu’il présente une durée moyenne de vie de l’ordre de 15 à 20 ans.

Disponible en de nombreuses hauteurs et dimensions de mailles, le grillage à mouton propose également différentes résistances en fonction du diamètre des fils. Il est apprécié pour sa capacité à s’adapter à tous les terrains et à plusieurs types d’élevages, mais également pour sa simplicité d’installation et d’entretien.

Comment faut-il installer un grillage à mouton ?

Le grillage à mouton permet de clôturer facilement et rapidement tous types de terrains, mêmes les plus accidentés et irréguliers. Pour l’installer, il convient de respecter quelques étapes :

  • Dans un premier temps, placez les piquets d’angle pour délimiter votre parcelle. Ils doivent être suffisamment solides pour supporter la tension de la clôture. Vous pouvez opter pour des piquets en fer torsadé ou des piquets en bois d’un diamètre de 14 cm. Enfoncez-les dans le sol à 1/3 de leur hauteur à l’aide d’une massette. Si le sol est dur, vous pouvez le forer avec une tarière mais vous devrez alors sceller les piquets dans le sol pour leur assurer une fixation optimale.
  • Consolidez ensuite les piquets d’angle à l’aide de jambes de force.
  • Reliez les piquets d’angle entre eux avec un fil de tension. Cela vous permettra de déterminer avec précision de tracé de votre clôture.
  • Installez les piquets de ligne tous les 1,5 à 2 m en les enfonçant également à 1/3 de leur hauteur avec une massette.
  • Déroulez le grillage à mouton le long de votre clôture et attachez-la aux piquets avec du fil de fer.
  • Installez des raidisseurs aux poteaux puis reliez-les au fil de tension déjà présent sur la clôture.
  • Enfin, après avoir tendu le fil, attachez-y le grillage à l’aide d’agrafes galvanisées.

Related Post

Si vous aimez, partagez:Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.